Enjeux ESG/Investissement responsable

Quelques cahots sur la route des véhicules électriques

Par Andrew Howard, Schroders. Cette contribution est parue dans l'Agefi Quotidien du 29 mai 2018.

29/05/2018

Andrew Howard

Andrew Howard

Directeur de la recherche – Investissement durable

Les perspectives de croissance pour les véhicules électriques demeurent inchangées, mais leur adoption à l'échelle mondiale ne se fera pas sans heurts.

Les transports sont dans la ligne de mire des politiques climat et des investisseurs. Les émissions de gaz à effet de serre des transports représentent un peu plus de 1/8ème des émissions mondiales, principalement liées aux véhicules transportant des passagers. Respecter l’objectif 2°C aura donc un impact disruptif inévitable sur l'industrie.

La dernière analyse de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) montre qu’une trajectoire 2°C nécessite des changements fondamentaux dans le mix énergétique des transports. Le poids des biocarburants et de l’électricité doit augmenter drastiquement par rapport aux niveaux actuels : 1/5ème de l'énergie utilisée dans ce secteur devra provenir de sources non pétrolières au cours des quinze prochaines années.

Les prévisions concernant l'utilisation de la voiture électrique reflètent cette transition, avec 300 millions de véhicules électriques (VE) sur les routes du monde d'ici 2040. Ces projections exigent une croissance rapide du stock actuel de VE, qui est inférieur à trois millions de véhicules.

Nous avons déjà écrit sur les politiques annoncées par divers pays pour éliminer progressivement les moteurs à combustion interne au cours des prochaines décennies. Cependant, la croissance se fait rarement de manière linéaire. Depuis le début de 2018 :

  • Les États-Unis ont annoncé l’assouplissement des normes d'efficacité énergétique introduites sous la présidence Obama. L'impact de cette décision n'est pas clair, la Californie ayant pour le moment une dérogation pour imposer des normes plus strictes, ainsi que 12 autres États.
  • Nous avons assisté à une chute brutale et inattendue des ventes mondiales de VE  comme le montre le graphique.
  • Le gouvernement indien a abandonné son projet d'introduire une politique nationale de soutien à l'utilisation des VE.

Les perspectives de croissance du transport à faible émission de carbone restent solides. Les gouvernements continuent d'introduire de nouvelles politiques et le modèle économique des VE s'aligne rapidement sur celui des moteurs à combustion interne.

Cependant, aucune industrie ne peut connaître une expansion au rythme exponentiel requis pour le transport à faible émission de carbone sans connaître quelques coups de frein. Se concentrer sur les entreprises bien placées pour prospérer dans différentes configurations économiques permet de se prémunir de tels aléas.

Réservé exclusivement aux investisseurs et aux conseillers professionnels.

Ce document exprime les opinions de l'équipe d'économistes de Schroders et ne représente pas nécessairement les opinions formulées ou reflétées dans d’autres supports de communication, présentations de stratégies ou de fonds de Schroders.

Ce document n’est destiné qu’à des fins d’information et ne constitue nullement une publication à caractère promotionnel. Il ne constitue pas une offre ou une sollicitation d’achat ou de vente d’un instrument financier quelconque. Il n’y a pas lieu de considérer le présent document comme contenant des recommandations en matière comptable, juridique ou fiscale, ou d’investissements. Schroders considère que les informations contenues dans ce document sont fiables, mais n’en garantit ni l’exhaustivité ni l’exactitude. Nous déclinons toute responsabilité pour toute opinion erronée ou pour toute appréciation erronée des faits. Aucun investissement et/ou aucune décision d’ordre stratégique ne doit se fonder sur les opinions et les informations contenues dans ce document.

Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Les cours des actions ainsi que le revenu qui en découle peuvent évoluer à la baisse comme à la hausse et les investisseurs peuvent ne pas récupérer le montant qu’ils ont investi.

Les prévisions contenues dans le présent document résultent de modèles statistiques, fondés sur un certain nombre d'hypothèses.

Elles sont soumises à un degré élevé d'incertitude concernant l'évolution de certains facteurs économiques et de marché susceptibles d'affecter la performance future réelle. Les prévisions sont fournies à titre d'information à la date d'aujourd'hui. Nos hypothèses peuvent changer sensiblement au gré de l'évolution possible des hypothèses sous-jacentes notamment, entre autres, l'évolution des conditions économiques et de marché. Nous ne sommes tenus à l'obligation de vous communiquer des mises à jour ou des modifications de ces prévisions au fur et à mesure de l'évolution des conditions économiques, des marchés, de nos modèles ou d'autres facteurs.

Ce document est produit par Schroder Investment Management (Europe) S.A., succursale française, 1, rue Euler, 75008 Paris, France.